Le Groupement de Cavalerie est destiné à former à la mobilisation des Groupes de Reconnaissance. Aussi, dès la déclaration de guerre, le 11e Régiment de chasseurs à cheval disparaît-il en tant que tel pour se répartir et donner naissance à quatre Groupes de Reconnaissance :

  • 9eGroupe de Reconnaissance de Corps d'Armée,
  • 4eGroupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie,
  • 17eGroupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie,
  • 25e Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie.

 

De 1945 à 1994[modifier]

  • 30 avril 1947- Dissolution.
  • Le 31 décembre 1954, le 11e Régiment de Chasseurs à Cheval est recréé à Berlin. Il retrouve son étendard et ses traditions.
  • Le retrait des Forces Françaises Stationnées à Berlin entraînent sa 5e dissolution le 15 septembre 1994, son étendard rejoint le SHAT de Vincennes. Les reliques du 11e Chasseurs sont transportées à Saint-Wendel et conservées par l’Escadron d’Eclairage de la 1re Division, jusque la dissolution du 2e Corps d'Armée en 1999, et depuis cette date confiées à l’École d’application de l’arme blindée cavalerie de Saumur.